f

Les anciens projets du OFF DD

-

 

Trouver sa place
Projet déposé par Atelier Calc, archi - 71 (Id02)

Le bâtiment de la mairie de Virey le grand n'était pas adapté à son usage et à son rôle dans la commune. La commune a acquis un terrain proche du centre du village mais ne se doutait pas que la réflexion sur les espaces publics amèneraient à construire la mairie ailleurs.

Lire la suite


Atelier relais pour l'O.N.F.
Projet déposé par Frédéric Nicolas, achi - 44 (Id04)

Le projet de l'atelier relais pour l'ONF fait partie des projets pilotes dans le cadre du label "Bois des Alpes" lancé en 2012 en France. Il utilise presqu'exclusivement des bois prélevés sur la commune de Barrême. Le bâtiment accueille un atelier de menuiserie/charpente pour l'activité de l'Office National des Forêts. De par sa fonction, il était donc naturel d'utiliser le bois comme matériau principal. Les autres matériaux utilisés sont également des matériaux biosourcés et écologiques.

Lire la suite


Bouguenais espaces verts
Projet déposé par NOM - 25 mars 2013 (Id05)

L'occasion était trop belle, repenser complètement l'organisation spatiale des services espaces vert, en déménageant sur la parcelle située en face de celle occupée actuellement. Un outil de travail réorganisé sur plus d'un hectare en ménageant un dialogue avec les riverains et les jardins familiaux. Les murs à base de roseaux de Loire et terre du site sont réalisés par un chantier école en insertion.

Lire la suite


Fégréac : école 100% recyclage
Projet déposé par Belenfant&Daubas, archi - 44 (Id06)

Deux bâtiments se faisaient front : le forgeron et le charpentier. Le projet d'école maternelle est l'occasion de les réunir : le charpentier devient salle de motricité, le forgeron, jeux en terrasse en conservant les murs en pierre et le verger devient l'élément essentiel, permettant à chaque enfant de suivre les saisons, au quotidien, en jetant un oeil sur l'évolution des pommiers et poiriers.

Lire la suite


Festival Greenwashing
Projet déposé par Assoc Bellastock - 91 (Id11)

Chaque année l'association Bellastock organise un festival pour explorer les divers champs de l’architecture, selon un cadre scénarisé : la création collective d’une ville éphémère. Il constitue un espace d’échange et de vie tout en révélant les potentiels d’un territoire. L'édition 2013, Greenwashing, aura lieu du 18 au 20 Mai, elle s’articule autour du thème de l’architecture et des plantes. 1000 participants internationaux, étudiants et jeunes diplômés en architecture ainsi que des étudiants paysagistes construiront des structures en tiges végétales, points de départ d’un jardin expérimental. Le festival Greenwashing s’inscrit dans une recherche globale sur les liens entre le bâti et le végétal mais également sur l’une de ses manifestations économiques, sociales et culturelles : l’agriculture urbaine. Les 10, 17 et 24 avril 2013 à 19h, un cycle de conférence sur ce thème est organisé par Bellastock à l’ENSA Paris Belleville. Bellastock, c’est une méthode, la recherche-action, et un outil pédagogique qui ont été expérimentés et améliorés. Nous développons une réflexion sur l’aménagement du territoire dans la durée, sur les possibilités et les opportunités de l’utilisation des matériaux dans la construction.

Lire la suite


Quelles qualités pour un logement durable et accessible à tous ?
Projet déposé par Frank Boutté - 92 (Id12)

Le projet traite de la place des processus de concertation dans la hiérarchisation des enjeux de Développement Durable et des valeurs d’usages des logements ; notamment à travers un jeu qui fut le support d'un atelier de concertation et qui a permis d'identifier les critères les plus importants pour les participants à cet atelier. L'ambition étant de définir de nouveaux modes de prescriptions en matière de Développement Durable et d'envisager la qualité des logements non plus uniquement sous l'angle de la performance énergétique mais en lien avec les qualités d'usages, les services et les ambiances qu'ils offrent.

Lire la suite


Le village vertical, habitat coopératif à Villeurbanne
Projet déposé par arbor&sens, archi - 69 (Id16)

Construction de 38 logements ZAC des maisons neuves à Villeurbanne. Le bâtiment a été conçu avec la participation des futurs habitants : 14 logements du programme sont destinés au village vertical, première coopérative d'habitant en France. Le bâtiment utilise des solutions techniques alliant innovation et économie.

Lire la suite


Lot 1.4, Eco-quartier de la Cartoucherie
Projet déposé par Lipsky et Rollet - 31 (Id21)

Dans la région toulousaine où le taux de chomage est proche des 10 %, nous avons jugé pertinent de proposer au maitre d’ouvrage de croiser une programmation qui ciblait «agriculture urbaine et ilôt d’habitations». La mise au point de ce projet s’est effectuée en relation avec Icade et la caisse des dépôts qui a réalisé un «business plan» pour organiser la faisabilité de l’opération de construction et l’installation de l’agriculture urbaine dans une copropriété. L’objectif commun fut dès lors de réaliser un îlot urbain dense mêlant une architecture bioclimatique contextuelle et une agriculture urbaine rentable de manière à atteindre une autosuffisance en légumes et fruits en pleine ville de Toulouse ! La forme spécifique de la volumétrie définie par l’urbanisme de la ZAC de La Cartoucherie ouvrait très directement la voie à cette proposition audacieuse : cette « conque » ouverte vers le sud offrait en effet l’opportunité de créer une construction en gradins culminant le long de l’Avenue de Grande-Bretagne et présentant une série de terrasses largement ensoleillées tout au long de l’année, capables de recevoir des cultures vivrières utilisant des techniques issues de recherches agronomiques récentes. Avec cette proposition pour l’ilôt 1.4, l’ensemble de l’équipe, promoteurs, constructeurs, ingénieurs et architectes, défendait l’idée héritée de la période moderne que, quelle que soit la classe sociale, chaque habitant a droit aux mêmes dispositions spatiales de base qui préservent la vie et lui permettent de se développer individuellement. A partir de là, la notion écologique contemporaine de «milieu de vie humain» est fondée sur la manière d’organiser une manière de « vivre tous ensemble mais séparément » afin de préserver les spécificités individuelles au sein du collectif. En introduisant des variations autour d’un thème commun et partagé, l’équipe cherchait à favoriser le développement du confort individuel de chacun.

Lire la suite


Collège de DOUJANI
Projet déposé par CO archi - 976 (Id23)

Le collège de Doujani révèle les problèmes de la situation à Mayotte. A la base un collège 900, il accueillera 1700 élèves à la rentrée 2014 puis 2000 en 2015. Actuellement, sur les autres établissements, la solution à cet accroissement exponentiel est géré avec des modulaires climatisés. Le défi de cette extension (9 classes plus sanitaires) consiste à construire vite, le concours ayant été lancé le 1er mars 2013, la réception devant impérativement avoir lieu en août 2014. Nous avons accepté cette contrainte et tenté de prouver que la qualité n’était pas incompatible avec cette contrainte. Nous avons tout d’abord apporté une lecture critique du programme, en choisissant une autre implantation que celle suggérée afin de ne pas ajouter de la complexité, une couche supplémentaire d’incohérence qui s’accumule au fur et à mesure des extensions. A ce stade, il fallait penser le collège dans son ensemble et permettre les futures extensions avec une organisation cohérente. Le projet répond à la demande en optant pour le système structurel de bois massif contrecollé (type KLH), apportant les avantages de la vitesse de montage tout en formant les entreprises locales à une nouvelle technique qui pourrait se développer sur Mayotte. Cette architecture de l’urgence ne doit en rien perdre en qualité du point de vue environnemental. Nous profitions d’une orientation parfaite (traversant N/S) sur le site pour conjuguer la protection solaire aux brises d’été. Nous nous appuyons sur cette bonne conjonction pour réaliser un bâtiment simple et efficace du point de vue du confort thermique sans mise en place de protections autres que des débords ou des jours. A noter le confort acoustique particulièrement soigné, élément oublié dans les classes de l’établissement actuellement en service. Au final, le projet insiste sur l’implantation, sur la simplicité des solutions environnementales ainsi que sur la technique adaptée aux délais. La note de présentation n’évoquait que rarement les ambitions architecturales, celles-ci proviennent plus du paysage crée, de la réponse que nous espérons juste et sans superflu à une demande complexe.

Lire la suite


Les Portes de Beauséjour
Projet déposé par CBO Territoria - 974 (Id24)

Le projet "Les Portes de Beauséjour" , issu d'un concours d'architecte, s'insère dans une opération d'aménagement plus globale qu'est Beauséjour dont l'ambition est d'être la "Ville Tropicale de demain". C’est bien cette dimension urbaine, géographique et climatique qui donne tout son sens et sa particularité à ce projet. Composé de 208 logements, les 5 bâtiments sont soulignés par une lecture horizontale depuis les vues lointaines. L’implantation quasi semi circulaire induite est renforcée par une décomposition horizontale du bâti :un socle minéral, plus ou moins important en fonction de la topographie; des étages courants; des étages en attiques, pour les blocs en partie centrale.


Lire la suite


Pôle Culturel 'Le briscope'
Projet déposé par Philippe Madec - 69 (Id26)

Le 'Briscope' équipement organisé autour d'un hall central distribue à l'origine une médiathèque et une salle de spectacle. Le projet y ajoute une Ecole de musique, de danse & d'arts plastique. L'extension vient refermer l'angle nord-est exposé aux bruits et aux vents dominants et se développe à la manière d'un cloître autour d'un patio protégé. Outre la maîtrise de l'énergie et l'emploi de procédés de construction environnementaux, la ventilation naturelle assistée et contrôlée a été particulièrement travaillée sur cet équipement.

Lire la suite


Quartier durable
Projet déposé par G studio archi - 68 (Id27)

L’armature paysagère constituant un dispositif pérenne et qualifiant à l’échelle du nouveau quartier, le projet cherche à offrir un maximum de liberté et de flexibilité dans l’aménagement d’une parcelle de 2.5 ares à 3 ares. Le projet propose de suspendre le logement principal à l’étage pour libérer la quasi-totalité du sol, ce qui permet une relation optimale entre intérieur et extérieur. Les extensions et annexes pourront se développer librement en rez-de-chaussée, ce qui constitue une intervention légère car elles ne nécessitent plus de mettre en œuvre d’éléments de structure et couverture. Concevoir des maisons sur la base d’un modèle déclinable, extensible, bioclimatique et économique exige une démarche qui assume la répétition d’un principe architectural tout en offrant aux futurs occupants de réelles possibilités d’appropriation et de développement. Emploi de matériaux bio-sourcés.

Lire la suite


Habitat participatif
Projet déposé par G studio archi - 67 (Id28)

Ce projet s’inscrit dans le désir de bâtir ensemble un immeuble de logements exemplaire et audacieux en matière d’environnement, d’équité, de vie collective, et de vivre dans un quartier central pour éviter le recours à l’automobile. En interprétant le gabarit des immeubles du quartier, le projet développe sur 4 niveaux un lieu de vie innovant. Chacun dispose d’un accès depuis le 1er étage et peut accéder directement à la toiture qui constitue un lieu de vie et de détente collectif. Le toit est choisi pour accueillir les activités collectives principales : la cuisine, le coin repas, le four à pain, le sauna associé à un espace détente - solarium, et le potager sous serre. Le niveau du toit est celui de la vue dégagée qui appartient donc à tous. Afin d’en favoriser l’usage, le toit est accessible depuis le dernier niveau de chaque logement. Emploi de matériaux bio-sourcés.

Lire la suite


Recyclerie et Jardin
Projet déposé par Rozo archi - 75 (Id31)

Une Recyclerie est un espace où les particuliers peuvent se débarrasser gratuitement d'objets dont ils n'ont plus l'utilité. Une telle structure s'inscrit donc dans une logique environnementale forte que le projet vise à rendre immédiatement perceptible.

.La création d'un jardin linéaire autour du site et d'un espace temps poétique sont les modalités mises en place pour répondre aux deux échelles du site : l'échelle locale du quartier et la grande échelle du périphérique.

Le caractère temporaire de cet équipement a induit le choix de placer le recyclage et la réutilisation au cœur de la pensée du projet. Les éléments de seconde main ont été privilégié lorsque cela était possible (modulaires, palettes). Et l'ensemble des éléments crées (clôtures, auvents ...) sont tous dessinés de façon à pouvoir être démontés et repositionnés sur un autre site sans travaux de maçonnerie.

La dimension sociale du chantier est également importante avec un grande partie réalisée dans le cadre d'un chantier d'insertion.

Lire la suite


La Cocoteraie - Etang Saint-Paul
Projet déposé par CBO Territoria - 974 (Id32)

Nouveau quartier d’environ 10ha, La Cocoteraie est un lieu unique de par les emplacements naturels exceptionnels qui la borde et sa proximité avec de grands équipements. L’ambition de ce projet, situé en zone inondable, a été de créer un univers laissant pénétrer la forêt domaniale dans le quartier ainsi que les espèces végétales bordant l’Etang. Ainsi, les constructions (400 logements composés de collectifs, d’individuel en bande et d’individuel jumelés, sociaux et privés) sont sur pilotis pour préserver une transparence hydraulique. Cette élévation a permis de glisser les stationnements sous bâtiment, et de préserver des cœurs d’ilots à dédier à la vie des résidences et à la végétation. Le traitement du rapport entre l’espace public et l’espace privé a fait l’objet d’une grande attention. Les espaces publics de très grande qualité invitent à la détente, aux loisirs et aux activités sportives.

Lire la suite


Tour Intesa, Sao Paolo
Projet déposé par RFR éléments - Italie (Id39)

Le développement de stratégies passives du confort et de l’énergie est devenu chose commune. En revanche mettre en œuvre ce type d’approche sur un IGH de 166m et de 32m d’épaisseur est peu classique.

Pour favoriser le rafraichissement passif des bureaux sans ouvrir la façade (une exigence du client), les effets de pression de part et d’autre de la tour sont mis à profit pour générer, en période nocturne, la ventilation naturelle de planchers constitués de doubles dalles structurelles. Côté intérieur les plafonds béton sont exposés pour bénéficier de ce rafraîchissement de la structure. La tour s’apparente ainsi à un radiateur d’automobile, rafraîchi par le passage de l’air.

Cette stratégie bioclimatique se complète d’une double peau de verre ventilée, sérigraphiée et équipée de stores vénitiens orientables et ajustables permettant une gestion très fine des apports de lumière naturelle.

Lire la suite


Logements rue des Orteaux : Falaise Bioclimatique
Projet déposé par RFR éléments - 72 (Id42)

Prenant acte de son exposition Sud favorable, la façade principale est constituée d’un dispositif de double peau vitrée, qui intègre des « capteurs », éléments de béton préfabriqué matricé, réinterprétation du mur Trombe des maisons solaire des années 70. Ces capteurs occupent environ un tiers du linéaire de façade, sont protégés par un vitrage extra-clair à l’extérieur et isolés thermiquement côté intérieur. L’hiver, l’air préchauffé par ces capteurs et la double-peau est diffusé dans le logement via des entrées d’air en partie haute des façades intérieures, par tirage mécanique (ventilation simple flux). L’été, des stores à haute réflexion (aluminisé en face externe) évitent l’accumulation de chaleur. Ce dispositif, outre son intérêt énergétique, augmente la qualité d’usage en évitant les entrées d’air froid, ceci, grâce à l’inertie thermique du béton, même après la tombée du jour.

Lire la suite


Pôle d'Administration Publique de Strasbourg
Projet déposé par RFR éléments - 67 (Id44)

L’exigüité de la parcelle au regard du programme a nécessité le développement d’une approche passive adaptée à ce contexte. Pour ce faire, la ressource thermique du sous-sol est exploitée sous la forme d’un labyrinthe thermique. En hiver, l’inertie du sol permet d’extraire une température supérieure à celle de l’air extérieur. En été, cette même inertie complétée de l’isolation aux rayonnements solaires permet d’extraire un air plus frais. Dans le labyrinthe, la circulation de l’air se fait à une vitesse réduite permettant un échange thermique accru avec l’air extérieur, à moindre cout énergétique (ventilateurs). L’utilisation de la surface d’une grande partie du sous-sol du projet et la mise en place de méandres en béton qui augmentent l’inertie du complexe permettent au système d’atteindre des performances accrues et suffisantes au projet, et ceci tout au long de l’année.

Lire la suite


Lycée international de Noisy-Bry
Projet déposé par RFR éléments - 94 (Id45)

Le système de ventilation décentralisée, imposé par la maîtrise d’ouvrage dès la phase programmation, consiste à équiper chaque salle d’enseignement par une centrale de traitement d’air. Cette centrale réalise l’apport d’air neuf et le chauffage de la pièce. La prise d’air neuf et le rejet de l’air vicié sont directement en façade.

Au-delà de l’avantage technique de supprimer les réseaux des couloirs, ce système participe à la neutralité énergétique du bâtiment car il réduit de manière significative la consommation des ventilateurs de par la faible longueur de réseau et du fait que seules les pièces occupées sont ventilées. Il a fallu néanmoins faire attention à l’impact acoustique de la centrale qui demande un encoffrement spécifique. De plus une étude aéraulique en CFD a été réalisée pour justifier du non recyclage de l’air vicié et la relance du chauffage en hiver a été étudiée par STD.

Lire la suite


Salle Communale de Schweyen
Projet déposé par HAHA - 57 (Id46)

La configuration du terrain et son orientation, favorisant les apports solaires, nous ont permis de concevoir un bâtiment basé sur les principes bioclimatiques non-ostentatoires pour privilégier l'expression d'une architecture, d'une ambiance.

L'accent a été mis sur la réduction des besoins énergétiques à la source, et à des techniques de chauffage économes en énergie, ainsi qu'à un rafraîchissement naturel des locaux. Cette initiative est née d'une volonté commune. Le conseil municipal à porté son choix sur un bâtiment haute qualité environnementale, à ossature bois, isolation par de la paille du territoire communal. Plusieurs familles d'agriculteurs ont fabriqué ensembles 2000 bottes de paille, et l'un d'entre eux les a abritées en attendant leur utilisation. Cette réalisation s'est déroulée suivant les pratiques rurales et festives.

Lire la suite


Périscolaire de Tendon
Projet déposé par HAHA - 88 (Id47)

C'est le premier bâtiment à intégrer du hêtre en structure et en ressource locale. L'isolation est réalisée par des bottes de paille insérées dans des caissons. L'ensemble des choix et procédés mis en place permettent au bâtiment d'obtenir une performance énergétique de 34,6kWh/m²/an. Le bâtiment a été construit en conjuguant des préoccupations liées à une valorisation des ressources locales, à l'intégration et l'interprétation d'une histoire et des techniques, et à l'identité publique de ce lieu dans son paysage.

En collaboration avec la Chambre des Métiers des Vosges et du CRITT-Bois, le bâtiment a fait l'objet d'une véritable expérience de conception. Le hêtre a été caractérisé et les hypothèses structurelles ont été validées par le calcul et des essais. Le hêtre est une ressource abondante. L'implication des acteurs de la première transformation (forestiers, scieurs) a été nécessaire. La ressource locale a été inscrite dans le cadre du marché public.

Lire la suite


Siège International de GROUPE ADEO
Projet déposé par Blaq - 59 (Id50)

Premier Bâtiment Tertiaire en Europe par son envergure (28.000 m² SHON) labellisé BBC rénovation pour l’existant, PassivHaus sur les extensions neuves (9.485 m²),  sans climatisation et à rafraîchissement naturel de nuit, le nouveau siège de GROUPE ADEO est exemplaire à plus d’un titre. Un projet de restructuration imposant par sa taille, ambitieux par sa technicité simple et les objectifs privilégiés par la volonté partagée de la Maîtrise d’Ouvrage et la Maitrise d’Œuvre d’inscrire cette réalisation dans une démarche environnementale dès la conception. Situé sur un site de grande qualité paysagère de 18 ha, le projet consiste en la reconversion de l’ancien bâtiment du magasin de la CAMIF et la réalisation de 2 bâtiments neufs implantés en contiguïté du volume existant, l’un au Sud, l’autre au Nord, pour le transformer, l’étendre et le requalifier sans imposer d’importantes modifications. La partie Nord non aménagée est conservée comme réserve foncière pour implanter les futures activités des filiales du Groupe (Leroy Merlin, Brico Center, Zodio, Bricoman, Kbane, Weldom, Aki, Dompro). Le site a été choisi pour sa position géographique et son potentiel de développement. Ceint à l’Ouest par l’autoroute E17 (A1 – A27 – A23) qui le surplombe, à l’Est par une ligne SNCF et au Nord par la rue Sadi Carnot reliant Ronchin à Lezennes, il assure une excellente connexion au réseau autoroutier de la Métropole Lilloise.

Lire la suite


La Cave de l'Oeuf
Projet déposé par AZCA - 21 (Id51)

Les objectifs pour la construction de la cave de l’oeuf étaient les suivants: 1_utilisation exclusive de matériaux naturels, sains et locaux. 2_éviter l’utilisation de collle. 3_une surface au sol entièrement exploitable (sans poteau ni tirant). Nous avons travaillé sur le principe de la voûte autoporteuse grâce au tracé de Ptolémée (forme de l’oeuf). La structure est formée d’arcs en bois massif cloué de 7m de haut avec un remplissage en bottes de paille provenant de cultures en biodynamie. La finition intérieure de la voûte se compose de panneaux de roseaux et de trois couches d'enduit de terre. En pied de voûte la mise en oeuvre d'un mur en brique de terre compressée hourdé au mortier permet de réguler l'hygrométrie du lieu ainsi que le sol de la cave en pierre naturelles de Comblanchien. A l’extérieur, un bardage à claire voie en mélèze naturel et peint en ocre rouge et hématite a été mis en œuvre. Pour les fondations, le béton utilisé n'émet pas de COV en respectant la norme environnementale EN 13419.

Lire la suite


Groupe scolaire, salle polyvalente et centre de loisirs
Projet déposé par ville de la Fare - 13 (Id53)

Le maître d’ouvrage a souhaité aller au delà de la prise en compte de la qualité environnementale dans le bâti. De la phase conception à la phase de fonctionnement, la volonté porte sur l‘intégration des principes de Développement Durable, au travers de 4 objectifs importants. La Commune a souhaité une concertation importante qui se traduit par une collaboration étroite avec la MOE, ainsi que la mise en place d’une commission consultative regroupant riverains, parents d’élèves, personnels municipaux et personnels enseignants. Aux vues du projet (groupe scolaire et centre de loisirs) et au peu de foncier disponible sur le territoire, l’optimisation et la mutualisation ont constitués des enjeux forts, auxquels la MOE a répondu par une occupation au sol de 2700 m². D’autre part, la conception et l’équipement du bâtiment ont vocation à limiter les besoins énergétiques. Enfin, le projet se veut être un véritable support pédagogique pour les générations futures.

Lire la suite


Hôtel Golden Tulip 4*
Projet déposé par Hervé Vincent - 69 (Id56)

Une attention particulière a été portée sur l’enveloppe, avec une isolation performante et le traitement systématique des ponts thermique. Il a fallu traiter en détail l'étanchéité à l'air avec une approche pédagogique spécifique sur le chantier. Un procédé technique complexe a été développé spécifiquement pour ce projet en collaboration avec l’école des Mines, pour transférer les calories des eaux usées au réseau d’eau sanitaire grâce à un échangeur et une pompe à chaleur. Les flux ont été pensés et mis en œuvre dans le souci de consommer moins : ventilation double flux à récupération de chaleur, chauffage et ECS par chaudière à granulés de bois et optimisation de la climatisation. Les usages ont été repensés pour sensibiliser les utilisateurs car ils sont la clé de la réussite d’un tel projet.

Lire la suite


Cité Régionale de l'Environnement d'Ile de France
Projet déposé par Atelier d'architecture topique - 93 (Id59)

La cité s’installera dans un bâtiment de la promotion immobilière dont les caractéristiques environnementales sont essentiellement énergétiques. Pour les aménagements intérieurs nous avons recherché une congruence entre les valeurs portées par les acteurs de la cité et le cadre qui les accueille. Ceux-ci proposent des alternatives aux systèmes usuels d’aménagement de bureaux où l’ensemble des matériaux et procédés mis en œuvre ont été choisis pour leur sobriété et vertu écologique : cloison de paille compressée, bois, terres, pierres, réemploi, etc. La richesse du territoire de l’Île de France a garanti son développement, aujourd’hui les liens séculaires à son substrat sont pour la plupart rompus pour réaliser notre cadre de vie. Ils peuvent être retrouvés. La cité régionale peut jouer un rôle démonstratif et révéler une transition écologique possible de l’Île de France au travers de la mise en avant de ses constituants.

Lire la suite


Démarche BIMBY
Projet déposé par Métropole architecture - 27 (Id60)

Retenue par le CAUE 27, l’agence MAP a expérimenté sur deux communes, Heudebouville et Les Andelys, une étude urbaine participative basée sur la densification de quartiers à faible COS dits “zones pavillonnaires”. L’expérimentation in situ a permis de tester un nouveau processus de maîtrise d’œuvre urbaine intégrant la participation des propriétaires de pavillons. Elle a permis de révéler, outre le potentiel initial de densification attendu, de nouvelles perspectives d’évolution pour ces secteurs pavillonnaires, basée sur l’initiative habitants. Le travail mené avec des groupes d’habitants a pu révéler une implication insoupçonnée au niveau de l’intérêt collectif des propriétaires de maisons individuelles. La construction d’une culture commune élaborée tout au long des ateliers participatifs collectifs a permis de dégager des plans d’actions visant à régénérer et valoriser le quartier ou le bourg.

Lire la suite


Vaisseau d'essente
Projet déposé par Dauphins - 33 (Id66)

Le projet s’inscrit dans une dynamique de valorisation de la filière locale du pin des Landes. Les parois sont traitées pour exploiter au mieux leurs propriétés statiques. C’est cet intérêt premier qui a motivé le choix des matériaux et des procédés de construction.

Le mur de façade en ossature bois, comprenant un complément d’isolant pare pluie en laine de bois et une lame d’air généreuse assure une bonne isolation, mais manque d’inertie. Les refends intérieurs sont traités pour compenser ce défaut par le remplissage d’ossature bois en torchis de masse (terre, chanvre et chaux).

La vêture en bardeau de châtaigner donne son caractère à l’édifice, faisant une citation contemporaine des peaux en bois ancestrales. L’essence étant naturellement résistante à l’eau, l’édifice conservera la teinte et le vieillissement nobles du bois. Son système de pose a aussi l’avantage d’épouser les déformations de la façade pour intégrer les protubérances des châssis en ouvertures de protection solaire.

La toiture, protégée par un sédum, régule la température du complexe isolant par évapotranspiration.

Document PDF 1 - Document PDF 2


L'écologie dans l'acte de construire, c'est très bien…
Projet déposé par Albert et compagnie (Id70)

Parallèlement aux démarches innovantes présentées ici, engagées, sincères, qui défendent l'homme et son environnement, la réaction est en marche, avec des moyens et une ampleur sans aucune commune mesure.

La concentration des moyens de production rendue possible à une échelle extravagante, permet aujourd'hui à des groupes cotés en bourse, donc au seul profit du profit, de générer une production de masse de bâtiments d'une pauvreté, d'une mesquinerie inconnues jusqu'alors.

Pour réintroduire de la diversité de production, la maitrise d'œuvre dans son ensemble a une immense responsabilité.

Pour ce faire, il est nécessaire de se réapproprier non seulement l'acte de conception, mais aussi le management des projets.

Il faut croire en nous en tant que concepteurs, mais aussi comme chefs d'orchestres. Nous devons reprendre les commandes des chantiers, le management doit être assuré par les concepteurs, et leurs véritables associés. Nous devons piloter nos chantiers, travailler en équipes pluridisciplinaires, puis en corps d'états séparés!

Lire la suite


17 logements sociaux façade active solaire
Projet déposé par Philippon-Kalt architectes - 75 (Id75)

Orientée plein sud, la façade affiche ses panneaux solaires thermiques sur le boulevard de la Chapelle. Elle capte les apports solaires en vue de fournir 44% des besoins en eau chaude sanitaire.

Double peau, double usage : les panneaux solaires participent également à la qualité de vie des habitants. Formant claustra et masque acoustique, ils protègent les loggias privatives des nuisances du métro aérien.

L’implantation verticale des capteurs solaires thermiques permet de lisser la production d’eau chaude sanitaire tout au long de l’année.

Les capteurs Robin Sun ont fait l’objet d’un avis de chantier pour l’opération. Pour répondre aux exigences du Cerqual, des calculs spécifiques de facteur solaire ont été réalisés. La luminosité a été optimisée grâce au parement clair en acier thermo-laqué qui permet de réfléchir la lumière vers l’intérieur des logements, via la face interne des capteurs.

Lire la suite


Des îlots verts aux façades légères recyclables
Projet déposé par Philippon-Kalt architectes - 93 (Id76)

Pour renaturer un site d’activités devenu stérile, le projet s’organise autour de jardins arborés d’une superficie représentant 50% de chaque îlot. Les loggias végétalisées renforcent la présence de la nature dans le projet et offrent des vues panoramiques sur la Seine. Structurellement indépendantes du bâtiment, elles encadrent les larges baies ouvertes sur le paysage et apportent confort thermique et hygrométrie aux séjours, l’été.

Le projet prend en compte le cycle de vie des bâtiments. Le système de façades non porteuses en ossature métal permet d’anticiper leur déconstruction : chaque élément est recyclable.

Cette technique de façade légère, développée spécifiquement, s’inspire des principes constructifs de bâtiments d’activités.

Avec ses 20 cm d’isolant, le manteau ainsi créé offre une excellente performance thermique pour une très faible épaisseur de façade (27 cm).

Lire la suite


Le Candide, 29 logements sociaux
Projet déposé par Bruno Rollet - 94 (Id78)

Il émerge du sol, il est nature, il reflète les saisons, le climat.

C’est un immeuble de 29 logements sociaux.

Il y a un atelier partagé au rez-de-chaussée, un jardin potager sur le toit, des serres pour les cultures et comme pièce commune, un espace de jeux pour les enfants, une terrasse…

On monte jusqu’au toit couvert végétal, jusqu’aux serres semblables à des cabanes.

Les balcons en osier l’enveloppent, des lucioles scintillent la nuit de la lumière « récoltée » le jour.

Des familles vont y vivre, les espaces communs les lieront les unes aux autres : entraide, échange, lien : vie de quartier.

Le bâtiment est source d’énergie : avec l’éolienne, le vent remonte l’eau pour arroser le potager. Il regarde le paysage : les immeubles tout près, les pavillons au loin, le coteau, la Marne, la Seine.

« Bâtiment – arbre » pour laisser à chacun la possibilité de retrouver ses racines, ou de s’enraciner.

Lire la suite


Centre Hospitalier d’Alès en Cévennes
Projet déposé par Pierre Tourre - 30 (Id79)

La programmation, la conception, la réalisation, du Centre Hospitalier illustrent une démarche originale et exemplaire. La communauté hospitalière suit de près les coûts de fonctionnement du nouvel hôpital, puisque inédit en matière d’établissement MCO, entièrement conçu selon les références [HQE]. Ce bâtiment pilote est qualifié de lieu d’exemplarité par certains, tant la question de l’environnement apparaît comme une composante essentielle de la santé humaine. Les objectifs du projet sont les suivants : performances environnementales et techniques, maîtrise de l’énergie, confort d’été, conditions de travail et de maintenance, qualité d’hébergement et des soins, durabilité des procédés de construction… L’équipe lauréate en 2003 n’a cessé d’échanger, de développer et de préparer les « outils de travail » indispensables à la réalisation d’un ouvrage de cette envergure.

Lire la suite


Lycée HQE - Victor Hugo
Projet déposé par Pierre Tourre - 34 (Id81)

Le projet traduit une volonté urbaine forte. Il traite un nouveau rivage de la commune, en créant un axe qui fédère des équipements existants, collège, piscine, terrain de sports et qui amorce le centre d’un futur quartier de Lunel.

D’autre part, il offre une réponse architecturale aux objectifs environnementaux suivants :

le confort thermique d’été, la luminosité, les économies d’énergie, la protection aux vents dominants, la rétention des eaux pluviales…

Il s’agit ici de sauvegarder la force de ce paysage très caractéristique de la plaine Languedocienne et proposer un bâtiment dont l’architecture réponde aux spécificités du lieu. Ce bâtiment doit savoir : capter la lumière ou l’exclure, laisser passer l’air et rechercher la chaleur ou s’en protéger. C’est le concept d’une architecture pensée et conçue pour le confort des usagers et non une architecture de représentation. C’est une architecture liée au site, au climat, qui s’affirme comme méditerranéenne.

Lire la suite


ZAC des Pielles
Projet déposé par Pierre Tourre - 34 (Id82)

Les friches industrielles, témoins du déclin économique de la ville, aujourd’hui délaissées, constituent de véritables opportunités foncières pour répondre à l’afflux toujours croissant de population.

L’aménagement du quartier du Soufre, constitué de la friche de la raffinerie de soufre et de la gare de marchandises, s’inscrit dans une démarche de développement durable. Intervenir sur ce quartier permettra de : lutter contre l’étalement urbain ; reconquérir et restructurer le territoire urbain ; restaurer une friche industrielle.

Il s’agit de projeter un quartier en ville et non un lotissement, quartier défini à travers le traitement du bâti et des espaces publics.

Afin de favoriser la greffe urbaine, l’aménagement porte sur : la trame viaire requalifiée ; le bâti par la définition de son implantation, de sa typologie et de sa fonction, création de logements [mixité de l’habitat/ mixité sociale/ densité], implantation d’équipements publics et de commerces.

Lire la suite


Ecoquartier du Fort d'Aubervilliers
Projet déposé par Atelier Philippe Madec - 93 (Id85)

Le projet du Fort d’Aubervilliers repense les nouvelles formes urbaines et une nouvelle organisation spatiale plus soucieuse de l’environnement, de la qualité de vie, du confort d’usage des habitants, par une densité assumée et variée, une mixité élargie, fonctionnelle, générationnelle et scolaire, une porosité généralisée pour une aisance des déplacements doux, une qualité environnementale des aménagements et des réalisations architecturales, une protection de la biodiversité, la mise en place de techniques alternatives de gestion des eaux et de production d’énergie. Une médiation sociale très engagée pour un partenariat avec les acteurs locaux accompagne ce projet dans toutes ses phases : un groupe de citoyens témoins vient de le rejoindre.

Lire la suite


Internat d'Excellence de Montpellier
Projet déposé par Philippe Madec - 34 (Id86)

La démarche environnementale du projet s’appuie premièrement sur l’approche bioclimatique visant à couvrir prioritairement de façon naturelle la plus grande part possible des besoins du bâtiment (orientation, solarisation, enveloppe thermique performante, confort thermique passif, éclairage naturel, ventilation naturelle pour le confort d’été : une cheminée de tirage thermique par chambre, étanchéité à l’air…), puis sur la conception et le choix des systèmes énergétiques comme appoint, privilégiant le recours aux énergies renouvelables et aux installations les plus performantes (Production de chauffage et eau chaude sanitaire centralisé pour l’ensemble du site par une chaudière gaz très haut rendement couplée à des panneaux solaires, ventilation double flux avec récupération de chaleur). Les matériaux de façades sont des persiennes bois (mélèze) et des moucharabiehs en tuile demi ronde de terre cuite.

Lire la suite


Amphithèatre de l’Université du Moufia
Projet déposé par NOM - 974 (Id87)

Une nécessité et une philosophie : Plus de climatisation dans un équipement public en milieu tropical humide. Concevoir un bâtiment Bio climatisé… !!! Pour y arriver une stratégie aérodynamique fine de ventilation naturelle de l’Auditorium a été développée : un puits de faîtage, véritable pompe dépressionnaire qui induit l’organisation aéraulique interne de l’auditorium; des ouïes de façades, réglables, qui génèrent aux niveaux des gradins les courants d’irrigations transversaux; la sous-face des gradins perméable (pas de contremarches), pour une irrigation verticale en tout points des usagés; l’organisation des écoulements «aérodynamique» internes toujours dans le même sens (bas vers haut, principe de cheminée). Il a été également considéré dès la genèse, les interactions et la compatibilité entre la conception aérodynamique et la conception thermique (protection solaire directe, isolation, matériaux mon émissifs, inertie, etc.).

L’objectif vis-à-vis du confort des occupants est de développer en toutes circonstances des courants d’irrigation et de balayage tridimensionnels dans une gamme de vitesses allant de 0.5 m/s à 1.5 m/s afin d’obtenir une réduction de la température ressentie de – 4 °c.

Lire la suite


Résidence Chabrol-Habitat intégénérationnel
Projet déposé par Habitat et Humanisme IDF - 75 (Id88)

Le Mouvement Habitat et Humanisme, qui œuvre pour produire une offre nouvelle de logements à loyer modéré assortie d’un accompagnement de proximité s’est associé avec le fonds de dotation « Deux Mains Plus Humain » qui cherche à explorer de nouvelles façons de « vivre ensemble » pour élaborer un projet d’habitat inter-générationnel visant à mixer âge et population. Il a vu le jour rue de Chabrol à Paris et il abrite :

- une résidence intergénérationnelle dans un bâtiment BBC neuf regroupant 10 logements autonomes(T1 et T2 de 27 à 52 m2) et des espaces partagés destinés à alléger les équipements à l’intérieur des logements et à favoriser le « vivre ensemble ».

- deux appartements intergénérationnels de plus de 190m2, dans un immeuble existant réhabilité; ils accueillent chacun quatre personnes seules (un senior, un étudiant, un jeune travailleur et une famille monoparentale). Chacun dispose d’une ou deux chambres et d’une salle d’eau privative, tous partagent une cuisine et un grand séjour.

Le projet qui s’est heurté au départ à un grand scepticisme a reçu le soutien des services sociaux de la ville de Paris.

Lire la suite


Halle d'exposition d'équipements
Projet déposé par C&E Architecture - 31 (Id89)

La nouvelle Halle d’exposition d’équipement pour des spectacles de rue est construite le long de l’Ancienne Piste de l’Aéropostale à Toulouse Montaudran. Elle doit intégrer un projet environnemental exigeant avec des objectifs affirmés, notamment en matière de maîtrise des consommations d’énergie.

Lire la suite


Réamenagement des locaux de l'association Horizon
Projet déposé par C&E Architecture - 77 (Id90)

HORIZON est une association engagée dans des missions d'intérêt général depuis 1978. Aujourd’hui le contexte social et économique augmente de façon spectaculaire le volume des actions de l’association. Horizon fait donc le choix de réaménager ses locaux dans une friche industrielle existante désaffectée, le long de l’ancienne voie ferrée Strasbourg Paris qu’elle a acquise dans la zone industrielle de Meaux.

Lire la suite


MIAA - Maison des Industries Agricoles et Alimentaires
Projet déposé par Ailter AMO - 75 (Id91)

La rénovation de la MIAA innove avec sa démarche de co-conception : avec les résidents et le personnel pour définir les modes de vie ensemble, avec les financeurs potentiels (financement par création d’une extension avec chambres fondées) et avec la maîtrise d’œuvre sélectionnée en dialoguant (visite d’un bâtiment, notes d’intention, créative et méthodologique) et des honoraires calculés sur la valeur globale de l’opération et non uniquement sur le montant des travaux. Elle innove aussi par son objectif de sobriété durable et heureuse : des performances environnementales de haut niveau et un vrai confort de vie avec des moyens en exploitation faibles pour garder des loyers accessibles. Cela implique une autre approche pour la conception avec une analyse de toutes les solutions sous l’angle de l’exploitation, du coût global et de la capacité d’appropriation par des étudiants de toute nationalité avec des durées de séjour parfois très courtes.

Lire la suite


Restructuration du bourg de la Saline
Projet déposé par SIDR - 974 (Id92)

Le projet rétablit la transparence hydraulique à l’air libre en centre bourg et devient un atout qualitatif du projet urbain puisque ce passage est le support des circulations douces et les bases d’un cadre de vie agréable et sain. La qualité de vie se construit tant à partir du végétal que du bâti avec la réalisation d’une trame vert-bleu.

La tenue d’ateliers participatifs a permis d’inscrire le projet dans une démarche dynamique aboutissant à assurer une appropriation du projet par les habitants et les partenaires institutionnels dans un souci de promouvoir le vivre ensemble, d’offrir un cadre de vie agréable tout en préservant ou renforçant la biodiversité par l’axe vert bleu.

Les principales rencontrées difficultés ont été de convaincre de rouvrir la ravine dans le centre bourg puisque dans l’imaginaire collectif la traversée de l’eau est associée à des évènements.

Lire la suite


Ecoquartier fluvial île Saint-Denis
Projet déposé par Philippon-Kalt architectes - 93 (Id94)

Le paysage des impressionnistes renaît aujourd’hui sous les traits d’un écoquartier fluvial. Cet écosystème urbain exemplaire valorise ses nuisances in situ grâce à des innovations sur la biodiversité, l'eau, l'énergie et la mobilité.

Le quartier fait lien entre centre-ville, quartier sud, et les communes voisines. L’eau, élément identitaire, dessine le paysage au gré des crues et des pluies. Les mobilités douces sont plébiscitées dans ce quartier sans voiture. L’accessibilité est assurée avec les centrales de mobilité et leurs services partagés. La diversité des typologies et fonctions créé un quartier animé pour tous.

Les choix retenus développés avec tous les acteurs du projet dès les premières réflexions ont été dictés par la volonté de faire profiter l’ensemble de l’île d’un mode de vie plus durable : de l’écoquartier à l’écov’île.

Lire la suite


Programme de lutte contre la précarité énergétique dans l’habitat social diffus
Projet déposé par Habitat et Humanisme IDF - 75 (Id95)

Ce projet vise à sensibiliser les locataires logés par Habitat et Humanisme et Solidarités Nouvelles pour le Logement aux thématiques liées à la consommation d’énergie. L’objectif est de les aider à diminuer leur consommation et donc leur facture via l’apprentissage de gestes simples.

Pour cela, nous avons expérimenté avec le Comité de Liaison des Energies Renouvelables (CLER) et avec le soutien financier de la Fondation Macif au cours des 18 derniers mois un projet pédagogique qui consistait :

- A former des bénévoles de l’association Habitat et Humanisme IDF et de SNL aux enjeux du développement durable.

- A élaborer un processus de visites à domicile pour sensibiliser aux éco-gestes, avec comme outils un quiz « éco-gestes » favorisant l’interaction entre bénévoles et locataires ainsi qu’un kit (prise multiple, thermomètre, réducteur de pression, bulleur, sablier de douche, calendrier de « l’habitat malin » pour un report de compteur)

- A rendre visite à 250 ménages d’Habitat et Humanisme IDF et 250 SNL et repérer les locataires ayant besoin d’un suivi approfondi dans le domaine des économies d’énergie.

Lire la suite


Ecoquartier Gare de Pantin
Projet déposé par LesEnR - 93 (Id100)

Le projet "Ecoquartier Gare de Pantin" est une opération de renouvellement urbain de 35Ha ayant vocation à relier différentes typologies de quartiers mais également à répondre aux besoins des Pantinois et à valoriser la patrimoine historique.


Lire la suite


EHPAD Madrepores
Projet déposé par Ailter AMO - 97 (Id103)

Le programme de cet EHPAD demandait de la ventilation naturelle pour toutes les chambres (continuité de mode de vie pour les résidents, diminution des charges d’exploitation). Les contraintes fortes : site peu venté, implantation circulaire autour des patios, sécurité incendie et confort acoustique ne permettaient pas la mise en œuvre de solutions classiques. Une étude de simulation thermique dynamique a été menée pour identifier les dispositions efficaces pour atteindre un bon niveau de confort (moins de 3% du temps d’occupation en inconfort). Une étroite collaboration entre architecte et BET a permis de trouver des solutions architecturales pour protéger le bâtiment des apports solaires et assurer une vitesse d’air suffisante : bardage ventilé, protections solaires extérieures des baies, ventilation traversante baies/ouvertures latérales sous toiture au R+1, ventilation traversante baie/cheminée de ventilation au RdC, brasseurs d’air. Le système a ensuite été étendu à tous les locaux avec un gain en coût global par rapport aux exigences du programme de 185 000 € sur 15 ans

Lire la suite


Collectif R8 HCHR - Construire la ville Construire la région
Projet déposé par Atelier D (Id104)

Le collectif R8 nait dans l’idée de construire et reconstruire la ville dans une démarche globale, durable, participative et socialement viable. Lors du tremblement de terre de février 2011 à Conception, Chili, une bonne partie des bâtiments de la ville se sont effondrée, ou endommagé au point de devoir par la suite les démolir et reconstruire dans les meilleurs car, et les démolir en attente des financements pour les reconstruire après. Les pouvoir politiques se sont concentrés dans la reconstruction et construction de nouvelles infrastructures qui permettraient à la ville de continuer à fonctionner et de désenclaver des secteurs qui sont resté isolés. Mais la démarche « reconstruction de quartier » n’a pas été prioritaire. Cette « catastrophe » naturelle va permettre aux habitant de se repositionner par rapport au futur de la ville et aux possibilités qui s’ouvraient de nouvelles gouvernances et de propositions de développement, et ceci dans une vision plus respectueuse de l’environnement et de ses habitant. Mettre à nouveau l’homme au centre de la réflexion de « construire la ville ». Le projet du collectif se positionne en avant‐garde de la réflexion « politique » comme un projet de construction de culture urbaine et citoyenne, pour arriver à des propositions concrètes reconstruction et construction de quartiers et éco quartiers La ville se construit par les faits, par les habitants et les politiques globales, mais l’appropriation de la ville dépendra de facteurs complètements inconnus…. Pourquoi une place est occupé ou pas ? Ces questions se posent dans notre réflexion et alimentent la recherche et les solutions à proposer. Le collectif intègre des professionnels de différents métiers de la construction, de la ville et de la sociologie urbaine. Les membres sont repartis dans plusieurs pays de notre planète et ceci pour élargir la démarche avec de nouvelles idées et vision de la ville, par rapport au vécu de chacun des membres. Le collectif R8 non seulement réfléchi à la construction de la ville, et la sensibilisation des habitant, mais proposera aux pouvoirs politiques, un projet concret de reconstruction de quartier après avoir recueilli dans les étapes préliminaires le ressenti et la vision du futur de habitats pour construire ce que nous appellerons « le territoire en mouvement ».

Lire la suite


53 Cours Fauriel
Projet déposé par Atelier Rivat - 42 (Id105)

Le projet consiste en la réhabilitation de l’ancien local machine du site de Manufrance, édifié en 1902 et conçu par l’architecte LAMAIZIERE, abritant les locaux de l’Atelier d’Architecture RIVAT. Le projet est labellisé au standard « Passiv’Haus » qui fixe les besoins énergétiques de chaleur à 15KWh/(m².an) au maximum. Un bâtiment passif consomme 90% d’énergie de chauffage en moins qu’une construction existante et 40% de moins qu’une construction BBC. Pour atteindre cette performance, l’ensemble des menuiseries a été remplacé et un complexe d’isolation de 300 mm en laine de bois avec membrane d’étanchéité à l’air a été installé. Le projet prend le parti de mettre en place une isolation par l’intérieur. Les dalles étant désolidarisées des murs, cette solution technique évite tout pont thermique. Le chauffage par plancher chauffant est assuré par une PAC géothermique et deux forages de 99m.

Lire la suite


Graine technique
Projet déposé parIvan Fouquet (Id108)

Réalisé dans le cadre du concours d’idée Adream 2012, le projet ‘graine technique’ est né d’un questionnement sur notre champ d’action face au problème de l’accès au logement durable pour tous. Comment mettre en place un outil simple qui soutienne les personnes en quête d’un logis décent et adapté aux besoins d’un mode de vie écologique ? Alternative possible à l’habitat social et outils de participation citoyenne, le projet ‘graine technique’ propose de fournir aux autoconstructeurs en germe, un noyau technique préfabriqué, compact et facilement transportable, sur lequel prendre appui pour construire son logement, avec les ressources accessibles et au gré de l’évolution de son mode de vie.

Ce noyau se compose de deux éléments complémentaires : l’un dédié à la gestion économe de l’eau et l’autre à la production d’énergie et de chaleur. Les deux modules peuvent être combinés dans des dispositions spatiales variées. Ils font appel à des technologies accessibles, encourageant les économies d’eau et d’énergie.

Lire la suite


A pas de velours
Projet déposé par Le Gabion (Id109)

Il n'existe aujourd'hui aucun moyen fiable de comparer les performances acoustiques de planchers et de plafonds utilisant des matériaux d'isolation biosourcés. En effet, les données disponibles sont souvent issues de laboratoires différents, parfois à l’étranger, utilisant des protocoles de mesurage divers, qui rendent aléatoires les comparatifs.

Un comparatif pertinent ne peut être assuré que sur un site unique de test. La disponibilité d'une cellule de mesurage commune à tous les échantillons est une base indispensable. Les échantillons doivent être testés dans leurs performances d'isolation aux bruits d'impact et aux bruits aériens.

Diverses solutions constructives de planchers et plafonds, plus ou moins complexes ou très classiques, sont installées et mesurées. La structure porteuse rigoureusement identique pour chaque échantillon autorise un comparatif des performances.

Lire la suite


Groupe scolaire Boissière Acacia
Projet déposé par LesEnR - 93 (Id110)

Loin des sentiers battus, le groupe scolaire de la ZAC Boissière Acacia répond à un programme environnemental strict, à l’image des ambitions de la ZAC. Ainsi, le projet se distingue par son utilisation du pisé, qui présente de nombreux avantages :

- Issu d’un matériau naturel non transformé, la terre crue, il présente une faible énergie grise. En fin de vie, il est totalement recyclable.

- Il se prête très bien à la préfabrication (réduction des nuisances de chantier)

- Sa forte inertie thermique lui permet de lisser les pics de température en été et de stocker les apports solaires en hiver. Sa capacité à absorber et à relâcher l’humidité lui permet également de réguler l’hygrométrie intérieure. L’utilisation du bois dans la structure et les menuiseries complète cette volonté d’utiliser des matériaux bisourcés, limitant l’énergie grise du bâtiment et offrant un cadre sain aux enfants.

Lire la suite


Centre de tri et valorisation énergetique des déchêts ménager
Projet déposé par S'PACE (Id111)

Le renforcement de la biodiversité est un des grands enjeux de développement durable pour les années à venir. Cet équipement urbain « créateur » d’énergie et fonctionnant 24h sur 24 (Turbine sur chaudière pour production d’électricité) dégage de la chaleur (parois chaudes) qui est mise à profit pour permettre aux plantes de s’épanouir sans geler en hivers, et à de nouvelles espèces de s’installer. Pour la faune, ce mur géant éloigné de toute présence humaine constituera un refuge sur et chaleureux.

Lire la suite


Pixérécourt : Construction de 8 logements sociaux passifs
Projet déposé par Atelier Pascal Gontier - 75 (Id114)

Le bâtiment comprend huit logements sociaux disposés autour de trois cours ouvertes en pleine terre le long du passage de la Duée. Il est construit en ossature bois, recouvert d’un bardage ajouré en Douglas non traité, et possède de généreuses ouvertures vitrées en triple vitrage.

Il s’agit d’un bâtiment de type passif qui se singularise par une ventilation hybride : double flux en hiver, naturelle dès qu’il n’est plus nécessaire de chauffer les logements. Ce dispositif associant technique et architecture permet de diviser par deux les consommations de ventilation que l’on a habituellement dans les bâtiments passifs. Ce dispositif se manifeste en façade par des persiennes qui permettent d’assurer une ventilation importante tout en protégeant le bâtiment vis-à-vis des intrusions.

Lire la suite


Bâtiment de sciences humaines et sociales à Nanterre
Projet déposé par Atelier Pascal Gontier - 92 (Id115)

Le bâtiment de laboratoire de recherche en sciences humaines de l’Université de Nanterre est entièrement conçu en structure bois. Visible dans les espaces intérieurs au niveau des poteaux et des plafonds massifs, cette structure permet au bâtiment de s’adapter aux transformations qui sont susceptibles de survenir dans l’organisation des laboratoires, mais également se prêter à plus long terme à un éventuel changement de destination, sans qu’il soit nécessaire d’effectuer des travaux lourds qui mettraient en péril son identité architecturale. Si le bâtiment possède une enveloppe de type passive, son système de ventilation est quant à lui très différent. La ventilation mécanique double flux laisse ici la place à un dispositif de ventilation naturelle hybride.

Lire la suite


Etude de l'écoquartier de Saint-André de la Réunion
Projet déposé par SIDR - 974 (Id116)

Les études d’éco-quartier de Saint-André constitue un des projets majeurs de la convention signée avec l’ANRU en 2009. Situé dans le périmètre de la ZUS et pensé comme la clé de voûte des actions déjà réalisées, il doit permettre de répondre aux trois enjeux définis par la collectivité : - renforcer l’attractivité du quartier, - développer l’activité et créer les conditions nécessaires à la création d’activités, à la réussite éducative et à l’insertion professionnelle, - créer l’interactivité avec le centre-ville et entre quartiers. Le souhait de la commune est de concevoir un aménagement éco-responsable dans les quartiers de la Cressonnière et de Ravine Creuse, qui évite les erreurs qui ont pu être commises par le passé et qui soit capable de relever les défis posés à l’échelle mondiale et locale dans les années à venir.

Lire la suite


Centre Scolaire de Pinheiral
Projet déposé par figueiredo+pena arquitectos (Id118)

L’intervention compris deux côtés distincts qui se complémentent : le renouvellement d’une école existante, projet type datant des années 80, bâtie sans soucis particuliers d’efficace énergétique ; et la construction d’une ampliation qui réorganise les espaces et les fluxes profitant de l’étendue de l’arrière du terrain.

Le développement du projet a suivi quelques peux aspects DD fondamentaux :

• réutilisation et mise-au-jour des constructions existantes ;

• intégration rationnelle des ressources pour l’ensemble des bâtiments ;

• construction de l’ampliation suivant des principes d’efficace énergétique et utilisant des matériaux locaux ayant besoins réduits d’entretien ; • usage de revêtements de pavements extérieurs perméables ;

• usage de techniques passives d’isolement et de ventilation ;

• ventilation mécanique des classes en fonction de la concentration de CO2 ;

• réutilisation d’eaux de pluie pour arrosage ;

Lire la suite


60 logements pour étudiants
Projet déposé par ITHAQUES + WRA - 78 (Id119)

La construction, adossée à l'une des Barres de la "cité Richard Miques", s'oriente vers le bois qui jouxte l'université de Saint Quentin. Le plan est rectangulaire, structuré par une circulation en L qui, vitrée à chaque extrémités scinde le volume en deux partie : un petit rectangle habillé de bois face au parc enveloppé par un L minéral qui assure l'interface avec les pierres de tailles de cette cité HLM Versaillaise.

Lire la suite


ADC container
Projet déposé par ADC architectes (Id120)

A l’occasion de la Biennale du Design de Saint-Etienne, qui se tiendra du 14 au 31 mars, un nouveau concept dans l’univers du tourisme et de l’éco-construction sera dévoilé par la société iséroise Volume. De quoi s’agit-il ? D’un container maritime reconverti en loft. Ce sera ainsi la première habitation légère de loisir à être conviée à cette rencontre internationale du design.

Lire la suite


Centre National de la Construction Paille
Projet déposé par Manas Melliwa - 45 (Id121)

Notre pays a la chance d’avoir vu se bâtir la Maison Feuillette en 1920 : la plus ancienne construction du monde en ossature bois et isolation en paille.

En excellent état et presque centenaire, cette maison est la preuve vivante de la qualité et de la durabilité de la construction en paille.

Avec des préoccupations d’économies et de rapidité de mise en œuvre dans le contexte d’après-guerre, l’ingénieur Emile Feuillette a été avant l’heure un écolo visionnaire. Le système constructif a même fait l’objet d’un dépôt de brevet aux Etats-Unis en 1923.

La paille a toujours autant de qualités aujourd’hui : ressource bon marché, abondante et puits de carbone, elle permet une excellente isolation, l’utilisation de matériaux sains et favorise les circuits courts ainsi que les emplois locaux.

Lire la suite


Les organisateurs du OFF

Partenaires

Découvrir le OFF DU DD 2017 Dates et lieux du OFF DD 2017 Programme et inscirption Consulter l'appel à projet du OFF DU DD 2017 Voir les candidatures déposées pour le OFF DU DD 2017 Sponsorisez le OFF DD 2017 Tous les projets du OFF DU DD en vidéo
Suivez-nous :

Suivez le OFF DD 2015 sur Twitter Suivez le OFF DD 2015 sur Linkedin Suivez le OFF DD 2015 sur Facebook



Le OffDD®2013 - Tous droits réservés